François

 

<strong>François Des favelas au trône de Saint Pierre, un destin extraordinaire Dessin de Laurent Bidot, scénario d’Arnaud Delalande, éditions Les Arènes BD 2018</strong>

 

 « Des favelas au trône de Saint Pierre, un destin extraordinaire »
Dessin de Laurent Bidot, scénario d’Arnaud Delalande, éditions Les Arènes BD 2018

 

Intitulée simplement « François » cette grande BD de 96 pages met en scène Monseigneur Guillermo Karcher, argentin lui aussi et l’un des secrétaires particuliers du pape. Dans le cadre de ses fonctions il voit le pape tous les jours et fait partie de son cercle rapproché.

Mgr Karcher nous fait le récit de la vie de Jorge Bertoglio. Il nous raconte son enfance de garçon comme les autres, fils d’un comptable et d’une mère au foyer, petit-fils d’un immigré italien de Turin, amateur de foot, amoureux à douze ans d’Amalia. Grand amateur de tango, il pensait s’orienter vers la médecine.

Il nous raconte ensuite sa vocation, le noviciat jésuite à Cordoba et puis ses combats contre la dictature militaire sanglante et les persécutions en Argentine alors qu’il était provincial des jésuites.

Jorge Bertoglio parcourt les favelas et se bat sur tous les fronts. Il n’hésite pas à prendre position pour les plus pauvres. On le voit s’occuper des tâches les plus humbles. Devenu évêque auxiliaire et ensuite archevêque de Buenos Aires, il resta un homme de terrain proche des plus pauvres et prenant leur parti. Il ne changea rien à son mode de vie très simple.

La BD nous fait entrer fictivement dans le secret du conclave. Celui-ci verra Jorge Bertoglio qui pensait déjà à sa retraite devenir en 2013 le pape François à l’âge de 76 ans.  Elle esquisse les grands défis des premières années de pontificat, sa volonté de réforme dans le contexte difficile des relations avec la Curie et des suites des scandales financiers ou de celui de la pédophilie.

L’ouvrage quoique long est d’une lecture agréable. Il est particulièrement bien documenté notamment grâce aux conseils de Mgr Karcher et à la collaboration pour le scénario d’Yvon Bertorello, journaliste, scénariste de BD et de l’histoire du Vatican.

Gauthier Vaillant, dans La Croix, salue le travail des scénaristes qui mènent avec rythme ce long récit, ainsi que le beau dessin réaliste de Laurent Bidot qui relève avec brio le défi de faire le portrait de Jorge Bertoglio à tous les âges.

Laurent Bidot fait aussi montre d’un grand talent pour les représentations architecturales et les paysages urbains, des favelas à la coupole de Saint Pierre. Rappelons que Laurent Bidot est l’auteur de nombreuses BD chrétiennes. Citons notamment Padre Pio, l’Histoire de la Grande Chartreuse, l’Histoire du Mont-Saint-Michel, -Mention Spéciale du prix Gabriel 2008- et plus récemment le scénario d’Au matin du troisième jour, prix Jeunesse Gabriel 2017.

 

Philippe de Mûelenaere